Comment fonctionne le netlinking ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Après la création d’un site, l’objectif suivant est qu’il soit reconnu. De nombreuses méthodes existent pour voir son site se faire une place sur la première page des moteurs de recherche. La création des contenus de qualité est la toute première base d’une bonne visibilité SEO. Toutefois, ces derniers ne font pas le poids face à une rude émulation. Si la concurrence est importante, il vous faudra adopter une stratégie de netlinking. Voyons comment ça fonctionne.

Le netlinking, qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelé linkbuilding, le netlinking constitue un important critère sur le plan du référencement organique. Chez Google, le SEO prend principalement appui sur trois grands facteurs : la technique, le contenu et la popularité d’un site. Si le contenu est de plus en plus prépondérant dans l’algorithme de Google, les backlinks ont toujours une place de choix.

À voir aussi Les meilleures bières locales en Allemagne à déguster pendant l’Euro 2024 (c’est un prétexte !)

Le netlinking est donc une stratégie qui essaie d’accroitre le nombre des liens pointant vers un site internet. Le but est d’augmenter la visibilité et la popularité de ce dernier. Ces liens entrants doivent quand même être de bonne qualité. Le fonctionnement du netlinking peut paraitre complexe, mais il ne l’est pas en réalité pour ceux qui en maitrisent les principes.

Quels éléments surveiller pour réussir son netlinking ?

Le netlinking fonctionne en prenant appui sur certains critères. En effet, les algorithmes sont plus renforcés. La possibilité de faire des liens au hasard est donc réduite. Autrement dit, pour espérer faire du bon netlinking, il faut donc respecter des principes pour accroitre son trafic.

Le Pagerank

Le Pagerank est un algorithme d’analyse des liens hypertextes. Il vérifie la pertinence des liens et en étudie non seulement la qualité, mais aussi la quantité. Il est un puissant levier de l’algorithme de Google. Selon son principe de base, la visibilité de votre site dépend alors du nombre de liens qu’il reçoit. Plus la probabilité qu’à l’algorithme à trouver votre site et plus sa notation est bonne.

À voir aussi Connaissez-vous les origines du Black Friday ?

Le bon balisage des liens

Il s’agit d’un critère fondamental pour le référencement d’un site. Si le balisage des liens est réussi, les robots qui font fonctionner Google les détectent. Ils peuvent alors demander à Google de le prendre en compte ou non. Les liens bien balisés augmentent la chance de voir son site dans les moteurs de recherche.

L’ancre

Un autre élément important est l’ancre, peut-être même le plus déterminant. Il s’agit du texte qui compose le lien hypertexte et le choix des termes utilisés est capital,surtout depuis Google Pingouin en 2012. Google considère cet élément comme une plus-value à la page de destination mais il sait depuis plusieurs années qu’il est possible de manipuler le moteur en utilisant le mot-clé que vos visez. Plus l’ancre est optimisée, plus le référencement devient effectif mais si vous dépassez une certaine proportion d’ancres dites « exactes », vous êtes pénalisés. En somme, vous avez intérêt à varier le plus possibles les textes d’ancrage.

L’attention accordée au maillage interne

Vous pouvez observer tous les principes du SEO, la satisfaction ne sera jamais la vôtre si vous ignorez le maillage interne. Les liens entre les pages de votre site font aussi partie du netlinking en quelque sorte. Aussi, il faut prendre soin de son architecture et des contenus rédactionnels. Ce travail est primordial pour que le site soit reconnu par Google et placé dans ses moteurs de recherche.

À voir aussi Vol de Rolls-Royce : il mobilise un avion et une banderole pour retrouver la voiture de sa femme

Réagissez à cet article