Éco-vignette : est-elle obligatoire en Belgique ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’éco-vignette est obligatoire en France. Elle a pour objectif de réguler la circulation des véhicules considérés comme polluants. En effet, la vignette Crit’Air indique le degré de pollution du véhicule sur lequel il est apposé. L’éco-vignette est-elle obligatoire en Belgique ? Est-il intéressant de l’avoir quand on habite en Belgique, mais qu’on voyage souvent en France ? Comment obtenir une éco-vignette en Belgique ? Telles sont notamment les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Qu’entend-on par éco-vignette ?

Aussi appelée « vignette Crit’Air », l’éco-vignette est un dispositif obligatoire mis en place par l’Administration française. Il s’agit d’une réglementation du Code de la route pour l’environnement. Cette vignette antipollution, qu’on nomme certificat qualité de l’air, a pour objectif de réglementer la circulation des véhicules qualifiés de polluants dans certaines zones des villes françaises.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

L’éco-vignette concerne les voitures, les motos, les scooters, les poids lourds et les cars. Elle touche aussi bien les véhicules personnels que ceux appartenant à une entreprise. Selon leur niveau de pollution, indiqué par la couleur de l’éco-vignette et sa catégorie, certains véhicules ne peuvent en effet pas circuler dans certaines villes. En cas de pic de pollution par exemple, les véhicules possédant une vignette de catégorie au-dessus de 3 (de couleur orange, rouge ou grise) ne sont pas autorisés à circuler dans toute la ville.

En France, tous les véhicules qui circulent sur la route doivent présenter cet autocollant rond. Il faut néanmoins savoir que l’éco-vignette n’est pas obligatoire en Belgique, car cette obligation s’applique uniquement sur l’ensemble du territoire français.

écovignette en Belgique

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Les critères à considérer pour l’attribution de l’éco-vignette

L’attribution d’une éco-vignette tient compte de plusieurs critères. Les principaux sont le type du véhicule (voiture, scooter, moto, poids lourd, etc.), le carburant ou l’énergie utilisée par le véhicule (électrique, diesel, essence, etc.), la date de mise en circulation de la voiture et la Norme Euro.

Les différentes catégories d’éco-vignette

Il existe 6 catégories d’éco-vignettes. Plus la catégorie dans laquelle le véhicule se trouve est élevée, plus il est considéré comme polluant :

  • vignette Crit’Air 0 (vert) : elle est destinée aux véhicules électriques ou à hydrogène. Ces véhicules, qui ne rejettent pas de gaz nocif, sont considérés comme les moins polluants (quelle que soit leur date de mise en circulation),
  • vignette Crit’Air 1 (violet) : elle concerne les voitures hybrides rechargeables et les véhicules au gaz, quelle que soit leur date de mise en circulation. Les véhicules essence classés Euro 5 et 6 mis en circulation après le 1er janvier 2011 entrent aussi dans cette catégorie,
  • vignette Crit’Air 2 (jaune) : elle est apposée sur les véhicules essence classés Euro 5 et mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010. Elle concerne aussi les véhicules diesel classés Euro 5 et 6 mis en circulation à partir du 1er janvier 2011,
  • vignette Crit’Air 3 (orange) : elle est destinée aux véhicules essence classés Euro 2 et 3, mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 1er décembre 2005. Elle s’applique aussi aux véhicules diesel classés Euro 4 et mis en circulation entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010,
  • vignette Crit’Air 4 (rouge) : elle est destinée aux véhicules diesel classés Euro 3 mis en circulation entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005,
  • vignette Crit’Air 5 (gris) : elle est apposée sur les véhicules diesel classés Euro 2 mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000.

L’éco-vignette et les amendes

Certes, l’éco-vignette n’est pas obligatoire en Belgique, mais quand les véhicules belges circulent sur les routes françaises, ils doivent néanmoins présenter l’autocollant rond. De plus, les règles de circulation liées à l’éco-vignette doivent aussi être respectées sous peine de payer des amendes. Concrètement, vous serez passible d’une amende forfaitaire de 68 € dans les cas suivants :

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?
  • vous circulez avec un véhicule non autorisé dans une zone à faible émission (ZFE) mise en place dans certaines villes (comme Paris, Grenoble et Lyon),
  • vous circulez sans vignette dans une ZFE,
  • vous ne respectez pas les règles de circulation différenciées mises en place par les autorités en cas de pic de pollution.

Vous bénéficierez d’une minoration de 45 € si vous payez immédiatement votre amende. En cas de retard de paiement, elle peut être majorée à 180 €. Cette amende s’élève souvent à 135 € pour les cars et les poids lourds en cas d’absence de la vignette Crit’Air ou de non-respect des règles de circulation.

vignette crit'air voitures belges

Comment avoir l’éco-vignette en résidant en Belgique ?

Vous habitez en Belgique, mais vous envisagez de vous rendre en France en voiture ? Il est impératif de faire une demande de vignette Crit’Air pour votre véhicule afin d’éviter tout problème. Par problème, on sous-entend des sanctions et des amendes. Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

À voir aussi La « taxe lapin » : Comment le Sénat veut vous faire payer pour vos absences médicales
  • vous pouvez vous occuper vous-même de la demande et des procédures en allant directement sur le site officiel du ministère de l’Environnement,
  • vous vous allouez les services des sites légaux qui proposent des vignettes antipollution. Il s’agit d’une solution facile, car le site prestataire s’occupe de tout à votre place.

Dans tous les cas, vous devez avoir en votre possession le certificat d’immatriculation mis à jour de votre véhicule. Il faudra aussi vous renseigner sur le classement écologique de votre véhicule. Si vous conduisez un poids lourd ou un car, pensez à déclarer votre rétrofit.

Combien coûte une éco-vignette ?

Le prix d’une éco-vignette est fixé à 3,11 €, quelle que soit sa catégorie. Même chose, qu’il soit à destination de la France ou à l’étranger. Toutefois, les frais de port diffèrent d’une destination à une autre. Pour la Belgique par exemple, le prix d’une vignette Crit’Air varie de 4,21 à 4,80 € (frais de port compris). Pour l’obtenir, comptez entre 3 semaines et 1 mois après la demande.

Où apposer l’éco-vignette ?

L’éco-vignette se fixe sur le parebrise à l’intérieur de votre voiture. Pour les 2 ou 3 roues, elle se fixe sur la fourche ou le garde-boue. Dans tous les cas, elle doit être bien visible et lisible à l’extérieur.

À voir aussi 5 dates clés à noter en fin d’année fiscale pour optimiser vos impôts

Réagissez à cet article