Quels sont les différents visas pour la Thaïlande ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

S’il était autrefois possible de rester en Thaïlande pendant une période prolongée avec un visa de tourisme, cette époque est bel et bien révolue. Le gouvernement thaïlandais a mis en place quatre principaux types de visas pour les étrangers souhaitant entrer dans le pays : le visa touristique, le visa de transit, le visa pour non-immigrants et le visa SMART. Il existe toutefois d’autres types de visa que vous allez pouvoir découvrir tout au long de cet article.

Formulaire de demande de visa thaïlandais

Le visa touristique

Délivré aux étrangers désireux de découvrir la Thaïlande, le visa touristique thaïlandais permet de séjourner dans le royaume pendant 60 jours. Cette durée peut être prolongée de 30 jours, soit 90 jours de séjour touristique. Pour bénéficier de cette prolongation, il faudra se rapprocher des bureaux des services d’immigration et prévoir 1900 bahts, soit 30 euros environ.

À voir aussi Connaissez-vous les origines du Black Friday ?

Ceux qui veulent voyager régulièrement en Thaïlande sans annulation de visa peuvent opter pour le visa touristique METV. Ce type de visa s’adresse ainsi essentiellement aux personnes qui effectuent des séjours fréquents en Thaïlande. Ce visa à entrées multiples a une durée maximale de 60 jours.

Le visa de transit

Si vous devez traverser le territoire de la Thaïlande pour vous rendre dans un pays tiers, vous devrez peut-être demander un visa de transit thaïlandais. Toutefois, outre les étrangers qui transitent en Thaïlande, le visa de transit thaïlandais est également délivré aux sportifs et aux membres d’équipage qui voyagent pour des raisons liées à leur profession. Si vous êtes en transit dans un aéroport thaïlandais, vous n’avez pas besoin d’un visa de transit aéroportuaire si :

  • votre vol de correspondance est dans moins de 12 heures ;
  • votre vol est réservé sur le même billet ;
  • vous ne quittez pas la zone de transit de l’aéroport international ;
  • vous disposez des documents nécessaires pour votre destination finale.

Le visa de non-immigrant

Le visa de non-immigrant pour la Thaïlande est le type de visa que vous devez demander si vous voulez vivre en Thaïlande à long terme ou si vous voulez y voyager pour une raison autre que le tourisme ou le transit (étude, travail, traitement médical, etc.). Ce visa est souvent celui que la grande majorité des expatriés en Thaïlande utilisent en premier lieu pour maintenir un statut légal à long terme.

À voir aussi Vol de Rolls-Royce : il mobilise un avion et une banderole pour retrouver la voiture de sa femme

Il s’agit normalement d’un visa à entrée unique valable pour 90 jours. Néanmoins, il peut voir sa validité prolongée en fonction des circonstances spécifiques d’un cas donné. Dans la plupart des cas, après être entré dans le pays avec votre visa de non-immigrant, vous devez vous rendre au département de l’immigration en Thaïlande pour prolonger votre séjour.

Le visa SMART

Créé assez récemment, le visa SMART s’adresse aux étrangers hautement qualifiés, les encourageant à travailler ou à investir dans l’une des dix industries ciblées de la Thaïlande. Si vous remplissez les conditions d’obtention d’un visa SMART thaïlandais, vous pouvez bénéficier d’avantages supérieurs à ceux des autres types de visas.

  • Votre visa peut être délivré pour une durée maximale de quatre ans.
  • Vous n’avez pas besoin de demander un permis de travail thaïlandais pour travailler dans l’une des entreprises éligibles.
  • Vous n’êtes pas tenu de signaler votre séjour à l’immigration tous les 90 jours.
  • Vous n’avez pas à demander un permis de réadmission en Thaïlande.
  • Votre conjoint et vos enfants de plus de 18 ans sont autorisés à travailler en Thaïlande sans avoir à obtenir un permis de travail.

Malgré ces avantages, il convient de noter qu’il s’agit sans doute de la catégorie de visa la plus examinée de toutes. Cela est dû à la surveillance exercée par les différents ministères responsables de l’autorisation d’une opération éligible à la délivrance d’un visa SMART.

À voir aussi Ces moutons mangent plus de 274 kg de cannabis et se mettent à sauter comme des cabris

Les autres types de visas thaïlandais

Une personne âgée de 50 ans et plus peut demander un visa de retraite ou visa OA. Ce type de visa est renouvelable, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de vous rendre à la frontière ou de faire tamponner votre visa après 90 jours.

Toujours destinés aux personnes de plus de 50 ans, le visa non immigrant OX offre une durée de 10 ans. Lancé par le gouvernement thaïlandais en 2016, ce visa est délivré aux ressortissants de seulement 14 pays, dont la France.

Un visa de mariage ou visa O peut être délivré à un ressortissant étranger qui est marié à un ressortissant thaïlandais. Ce visa peut servir de plateforme pour une demande de permis de travail thaïlandais. Un visa O peut également être disponible pour ceux qui subviennent exclusivement aux besoins d’enfants thaïlandais, mais les conditions de délivrance et de prolongation seront décidées au cas par cas.

À voir aussi Le cauchemar d’un agriculteur écossais : son champ transformé en parking sauvage

Enfin, vous avez le visa de résident permanent. Celui-ci n’est attribué qu’à seulement 100 personnes par pays chaque année. Par ailleurs, vous devez vivre en Thaïlande pendant au moins trois années consécutives pour pouvoir en bénéficier.

Réagissez à cet article