Les petits gestes pour la planète

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Si tous les autres habitants de la Terre copiaient nos habitudes en France, il faudrait, au bas mot, trois planètes pour satisfaire les besoins de l’humanité. À notre époque où la santé de notre planète est au cœur des plus grandes discussions, il est impératif d’agir individuellement pour réduire l’impact écologique collectif des activités humaines.

Vue de loin, cette responsabilité parait colossale, ce sont pourtant de petits gestes de rien du tout qui nous aideront à y parvenir. Voici comment, en posant des actes simples, vous pouvez vous engager pour la préservation de notre Terre.

À voir aussi Comment se forme un dôme de chaleur ?

Choisissez l’option de la seconde main pour tous vos biens de luxe

Le principe économique de la rareté aidant, les prix des accessoires et articles de luxe neufs sont souvent très élevés. Et ce n’est pas seulement en termes financiers. Comme vous pouvez vous en douter, la fabrication des articles de luxe demande souvent le recours à des matières premières très précieuses et des matériaux rares.

Pour le dire en termes clairs, la planète reçoit un coup à chaque article de luxe fabriqué. Au regard de cela, chaque fois que vous achetez des biens de luxe neufs ou des appareils neufs, vous contribuez à l’accroissement de la consommation de ces matériaux rares et de ces précieuses matières premières.

C’est pour cela que des sites orientés vers le développement durable comme consoGlobe recommandent d’intégrer l’achat de biens de luxe de seconde main dans vos habitudes. Vous pouvez trouver des montres de luxe de seconde main ou des vélos haut de gamme à des prix très bas si vous prenez le temps de chercher, exactement comme vous le faites peut-être déjà pour les vêtements de marque. Cela vous permettra non seulement de faire des économies substantielles et/ou d’avoir accès à des modèles rares qui ne sont plus disponibles dans les boutiques de neuf, mais aussi de réduire l’empreinte écologique liée à la fabrication des articles de luxe.

À voir aussi Bonus réparation textile: comment fonctionne cette nouvelle subvention ?

Devenez vert et consommez bio

Il est vrai que ça ne va pas être de la tarte, mais avec un peu de volonté, vous y arriverez progressivement. Pour consommer bio, vous devrez commencer par des aliments les plus insignifiants en apparence et évoluer graduellement.

Déjà, évitez les aliments contenant des résidus de pesticides, des OGM, des colorants, des exhausteurs de goûts et autres. Vous contribuerez ainsi à la préservation des sols, des rivières, de votre santé et en plus, vous respecterez la nature.

À voir aussi Des chèvres abattues pour des cailloux sur un terrain de tennis : le choix de la mairie de Falicon fait polémique !

Consommez des algues qui, poussant dans l’eau, ne nécessitent ni pesticides ni engrais et n’appauvrissent pas le sol. Contrairement aux algues, sachez qu’il faut plusieurs centaines de litres d’eau pour produire seulement 1 kg de viande.

En parlant de viande, vous devrez penser à réduire la quantité que vous consommez. Pour vos besoins de protéines, ayez recours aux combinaisons de pois chiches et de blé ou de lentilles et de riz. Contrairement à une croyance répandue, vous pouvez trouver toutes les protéines dont vous avez besoin sans consommer de viande, à condition d’être attentif aux combinaisons de légumes que vous mettez dans votre assiette.

En fait, remplacer la viande par des céréales vous permettra de réduire la production de gaz à effet de serre relative à la production de viande par 5 à 10 fois. Même s’il faut avouer que manger bio coûtera un peu plus cher, cela en vaut la peine.

À voir aussi Septembre 2023 : mois le plus chaud jamais enregistré en France et octobre pourrait battre des records

Consommez local

Consommer bio ne suffit pas dans la lutte pour la préservation de la Terre. En effet, à quoi cela servirait-il si vous achetez des produits emballés et cultivés à des milliers de kilomètres de chez vous ? Vous devrez mettre la priorité sur l’agriculture de proximité. Au besoin, abonnez-vous à l’une des structures qui promeuvent la consommation locale.

Peut-être serez-vous surpris d’apprendre que l’agriculture de proximité peut être encore plus proche que vous ne l’imaginiez. En effet, le circuit de distribution le plus court, le moins onéreux et aussi le plus rapide est celui qui commence dans votre jardin et s’achève dans votre assiette. Alors, pourquoi ne pas planter quelques variétés de légumes ? Votre potager deviendra un lieu propice à la biodiversité.

Avant de passer à autre chose, nous devons vous rappeler qu’il ne faut pas prendre l’habitude de jeter de la nourriture. En fait, nous jetons un peu de nourriture à chaque étape de la chaîne alimentaire, et c’est l’accumulation de ces petits gaspillages qui pose problème. Figurez-vous que chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées en France. En arrêtant de jeter de la nourriture, on économiserait par an et par personne, 30 kg d’aliments et 100 euros. Intéressant, n’est-ce pas ?

À voir aussi Adieu produits chimiques : voici comment réaliser un nettoyant écologique efficace

Alors, pour les commerçants par exemple, vous pouvez rechercher des associations qui récupèrent les invendus que vous ne pouvez plus remettre dans vos rayons.

Réduisez votre consommation d’électricité

Les statistiques nous informent que près de 7,5 millions des 35 millions de logements en France sont très mal isolés. En France, le secteur du bâtiment qui pèse près de 45% de la consommation énergétique est responsable de près de 22% des émissions de dioxyde de carbone. Vous pouvez en déduire l’impact sur la consommation énergétique.

Alors, si vous n’avez pas encore fait isoler votre maison, il faudra le faire dans les plus brefs délais. De nombreuses aides sont disponibles pour vous accompagner. En plus, après isolation, votre maison consommera moins en chauffage et votre porte-feuille vous dira merci.

Autre précaution à prendre, assurez-vous de ne pas acheter d’appareils énergivores. Certains appareils coûtent moins cher à l’achat, mais pèsent énormément sur votre facture. Vérifiez donc toujours la classe énergétique de vos appareils électroménagers avant de les acheter.

Autres gestes pour la planète

Pour finir, n’oubliez pas. Buvez moins d’eau embouteillée. Prenez de temps à autre la peine de marcher et évitez de conduire votre voiture, le vélo étant une excellente alternative. S’il vous faut absolument vous déplacer en voiture, penchez pour le covoiturage plutôt que de conduire tout seul à plein temps, car le transport routier, cela représente 22% des émissions de gaz.

Faites donc tout ceci, et la planète vous en sera reconnaissante.

Réagissez à cet article