Rénovation énergétique : quels sont les aides possibles en 2022 ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Dans le but de réduire au maximum l’empreinte carbone, le gouvernement met à la disposition des populations des aides pour les personnes désirant entreprendre une rénovation énergétique. Ces aides sont érigées pour inciter la population à opter pour des installations énergétiques plus performantes et plus économes. En 2022, voici les aides qu’on peut obtenir pour une rénovation énergétique.

Ma primeRenov’

L’aide Ma primeRenov résulte de la fusion de deux aides majeures distinctes : le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH). Elle a été mise en place en 2020 et est destinée à tous les types de logement. Le montant de la prime dépend des revenus fiscaux de références, mais aussi du type de rénovation que les bénéficiaires de cette prime souhaitent engager. Il suffira de choisir une société proposant un partenariat avec des assureurs. Dans ce cas, Synergie Transition  est une référence.

À voir aussi La « taxe lapin » : Comment le Sénat veut vous faire payer pour vos absences médicales

Par ailleurs, plusieurs demandes peuvent être faites par un même ménage. Mais le montant total des primes dont elle bénéficiera ne doit pas excéder 20 000 euros sur 5 années.

les aides a la renovation energetique

Ma primeRenov sérénité

Anciennement appelée « Habiter Mieux Sérénité », cette aide est destinée aux ménages à revenu modeste. Elle intervient dans les travaux d’isolation, d’installation des systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude à énergie renouvelable, et d’autres. En plus d’être destinée uniquement aux foyers modestes, les rénovations doivent induire une amélioration de la performance énergétique de 35 % ou plus et être appliquées à un logement principal de plus de 15 ans. Par ailleurs, le montant des travaux de rénovation ne doit pas excéder 30 000 euros.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est une aide qui permet aux bénéficiaires de financer des travaux de rénovation énergétique à hauteur de 50 000 euros sans payer des intérêts. Ceux-ci sont entièrement pris en charge par l’État. Ce dispositif a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023. L’éco-PTZ est destiné à toute personne physique qu’il soit propriétaire, locataire ou en copropriété. Tout type de logement peut être éligible à l’eco-PTZ. Cependant, une seule aide éco-PTZ peut être accordée par logement.

À voir aussi 5 dates clés à noter en fin d’année fiscale pour optimiser vos impôts

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide destinée aux personnes à revenu modeste. La liste des bénéficiaires de cette aide est établie chaque année, par l’administration fiscale en fonction du revenu fiscal de référence et de la composition du ménage exprimé en unité de consommation.

Le chèque énergie est envoyé directement par courrier à l’adresse des bénéficiaires. Ces derniers peuvent l’utiliser pour payer des factures d’énergies ou pour payer des travaux de rénovation visant à améliorer leur consommation d’énergie. Le montant du chèque varie entre 48 € et 277 €.

La réduction d’impôt Denormandie

La réduction d’impôt de Denormandie concerne les particuliers qui achètent une maison. En effet, cette aide permet aux propriétaires bailleurs d’initier des travaux de rénovation d’impôt dans un logement destinée ou non à la location. Les bénéficiaires doivent engager des travaux de rénovation qui représentent 25 % du montant d’acquisition du logement. Cette aide est limitée aux logements situés dans les 222 villes bénéficiaires.

À voir aussi Bonus réparation textile: comment fonctionne cette nouvelle subvention ?

La TVA à 5,5 %

La TVA à 5,5 % est une aide qui consiste à faire bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5 % aux personnes souhaitant engager des travaux d’amélioration de la qualité énergétique de leur logement. Cette réduction est opérée sur le matériel d’équipement et sur les travaux de pose. L’artisan ayant effectué les travaux de rénovation appliquent directement la réduction lors de la facturation de ses services. Il faut préciser que le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Les subventions locales

Outre les aides nationales, les aides locales sont aussi un choix parmi tant d’autres. Elles peuvent être départementales, régionales ou communales. A cet effet, l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) met à disposition de la population un outil qui recense ces aides sur l’ensemble du territoire.

Réagissez à cet article