Septembre 2023 : mois le plus chaud jamais enregistré en France et octobre pourrait battre des records

© mstandret / envato

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En ce début de mois marqué par des températures exceptionnelles, une vague de chaleur inédite déferle sur l’Hexagone. La climatologue Christine Berne a annoncé lors d’une conférence de presse que nous pouvons déjà être certains que septembre 2023 sera le mois le plus chaud jamais enregistré en France métropolitaine. Avec une température moyenne provisoire de 21,5°C, soit au moins 3,5°C de plus que les normes des trois décennies précédentes, cette canicule dépasse toutes les prévisions.

L’été 2023 : un été parmi les plus chauds de l’histoire

Le climat estival de cette année se caractérise par de fortes chaleurs à la fin du mois d’août. Ces conditions météorologiques placent ainsi cet été parmi les plus chauds jamais enregistrés en France. D’après une analyse publiée par Météo-France le 4 septembre, l’été 2023 n’est surpassé que par l’été record de 2003 et ceux très récents des années 2022 et 2018.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Quelques chiffres pour illustrer l’intensité de la chaleur

  • Température moyenne provisoire pour septembre 2023 : 21,5°C
  • 3,5°C au-dessus des normes des 30 dernières années
  • Septembre 2023 devrait détrôner les records précédents de chaleur pour un mois de septembre

Des conséquences préoccupantes sur l’environnement et la santé publique

Les effets néfastes du réchauffement climatique ne sont plus à démontrer. Cette hausse constante des températures affecte directement l’équilibre écologique et la biodiversité locale. La sécheresse se fait sentir dans les sols et les nappes phréatiques, mettant en danger la faune et la flore.

Par ailleurs, cette canicule impacte considérablement la santé publique, tout particulièrement celle des personnes vulnérables, telles que les enfants, les personnes âgées ou encore celles atteintes de certaines pathologies. Les autorités sanitaires rappellent régulièrement les recommandations à suivre en cas de fortes chaleurs, comme boire beaucoup d’eau, rester autant que possible à l’intérieur aux heures les plus chaudes et utiliser un ventilateur ou une climatisation.

Un mois d’octobre qui s’annonce encore très chaud d’après Météo France

Selon les prévisions de Météo-France, le mois d’octobre s’annonce exceptionnellement chaud. Dès ce dimanche, marquant le commencement d’octobre, des températures élevées, approchant ou surpassant les records de septembre, sont anticipées, notamment dans plusieurs régions du sud de la France. Ainsi, le précédent record de 30,8 °C à Toulouse sera vraisemblablement surpassé, tout comme celui de Clermont-Ferrand, où la température maximale avait atteint 29,7 °C. À Bordeaux, bien que le record de 32,2 °C puisse être approché, il n’est pas attendu qu’il soit dépassé. Quant au record du 1ᵉʳ octobre 2011 à Paris, s’élevant à 29 °C, il devrait demeurer intact.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

La tendance thermique est prévue pour se maintenir au moins jusqu’au lendemain, le lundi s’annonçant encore plus chaud, avec des températures environ 6 degrés supérieures aux normales saisonnières. Cette vague de chaleur, qui a prévalu en septembre, devrait perdurer durant une majeure partie du mois d’octobre, conformément aux indications fournies par Météo-France.

Réagissez à cet article