Messe du dimanche : d’où vient cette tradition ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

On connaît tous la signification de la messe du dimanche pour les chrétiens. C’est le jour de la célébration du Seigneur, le jour où Dieu s’est reposé après les six premiers jours de la création. Les chrétiens se rendent à l’Eglise ce jour-là pour célébrer et rendre grâce au grand barbu. Mais on s’est très peu demandé d’où pouvait venir cette tradition à laquelle les chrétiens tiennent tant. On vous dévoile tout dans cet article.   

Que signifie la messe du dimanche ?

Pour qu’ils y accordent tant d’importance, la messe du dimanche le Jour du Seigneur  a une signification particulière pour les chrétiens. En plus d’être le sens de la finalité de la vie des chrétiens, elle revêt un caractère sacré à travers la célébration de l’eucharistie. La messe du dimanche est aussi pour le chrétien, une manière de rester en parfaite communion avec le christ.

À voir aussi Les meilleures bières locales en Allemagne à déguster pendant l’Euro 2024 (c’est un prétexte !)

Grâce aux conseils et recommandations du prêtre, le chrétien nourrit sa vie spirituelle et s’essaie progressivement à rester en conformité avec la parole de Dieu. C’est aussi le jour du repos hebdomadaire. On se rassemble en ce jour pour chanter la gloire de Dieu et lui rendre grâce pour ses bienfaits. Dieu nous rassemble en ce jour pour continuer son œuvre dans le monde, car il cherche à tous nous sauver. Peu importe que nous soyons pécheurs.

messe du dimanche origine

Une tradition confirmée dans les Ecritures Saintes

La tradition de la messe de dimanche n’a pas qu’un sens pour les chrétiens. Depuis l’origine, elle est prévue dans les Ecritures Saintes. Ainsi, on pourra le constater dans certains passages de la Bible. Les apôtres de Jésus célébraient la messe le dimanche matin comme le montre ce passage de l’acte des apôtres (20,7) : « Le premier jour de la semaine, nous étions rassemblés pour rompre le pain ». Dans un autre passage de l’Apocalypse (1, 10), Saint Jean dit : « Je fus saisi en esprit, le jour du Seigneur.

Dans la première lettre aux corinthiens (16,2) : Saint Paul Apôtre confirme la collecte cultuelle était faite le premier jour de la semaine. 

À voir aussi Connaissez-vous les origines du Black Friday ?

Jour de célébration de la résurrection du Christ

Dans l’un des documents les plus anciens de l’Eglise, l’Epître de Barnabé, on peut lire : Nous célébrons dans l’allégresse le huitième jour, celui où Jésus est ressuscité d’entre les morts. Selon le Catéchisme de l’église catholique, l’Eglise célèbre le mystère pascal qui remonte au jour de la résurrection du Christ. Selon Saint Jérôme confesseur et docteur de l’Eglise : « le jour du Seigneur, le jour de la résurrection est notre jour ». Les chrétiens se rassemblent donc en ce jour pour manifester la place centrale de la résurrection dans leur foi.

Jour de l’Eucharistie

L’Eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne. Par ce sacrement, Dieu nous donne le pain de la route et la messe du dimanche est la célébration choisie pour ce partage. C’est aussi et surtout un rappel de la dernière cène où Jésus partage avec ses apôtres un dernier repas notamment son corps et son sang. On parlera également d’un rappel à la passion du Christ.

C’est aussi en l’honneur de ce dernier repas que nous allons à la messe du dimanche. L’eucharistie structure la vie chrétienne, la ponctue et alimente la vie spirituelle du chrétien.

À voir aussi Vol de Rolls-Royce : il mobilise un avion et une banderole pour retrouver la voiture de sa femme

La messe du dimanche revêt une importance capitale pour les chrétiens depuis bien des siècles. Cette tradition nous vient droit des Ecritures Saintes à la lecture de certains passages. C’est aussi et surtout le jour de la célébration de la résurrection du Christ et jour de repos pour les chrétiens.

Réagissez à cet article