Consultation citoyenne : 3 applications possibles

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La participation citoyenne est une pratique politique qui a pour objectif d’inclure les citoyens dans le processus d’une décision politique. Elle consiste à faire participer des citoyens dans un mouvement ou un évènement qui les tient à cœur. De nos jours, les consultations citoyennes ne cessent de se multiplier. C’est un levier très intéressant qui permet de connaître l’avis de la population sur un sujet précis ou de les faire contribuer à un projet. Les champs d’application en sont alors nombreux.

La consultation citoyenne en ligne

De nos jours, il devient possible de préparer le terrain pour un évènement ou un article, grâce à une consultation citoyenne en ligne. La démarche est tout à fait faisable en utilisant des dispositifs précis. Il est seulement nécessaire de déterminer la population à consulter et de définir s’il s’agit de vos administrés ou autres.

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse

Les intérêts d’une consultation citoyenne

L’information est le socle d’une consultation citoyenne. Des habitants bien informés peuvent apporter une contribution efficace pour les projets en cours de leur ville. L’utilisation d’une application dédiée permet de connaître les besoins de la population et peut favoriser l’implication de tous lors d’un évènement. C’est surtout parfait pour préparer le terrain sans discrimination. Avec des contenus interactifs, il est plus facile d’informer et d’inspirer les citoyens lors des consultations.

Une application permet d’informer de façon régulière sur la vie de la commune. L’utilisation d’une application peut de ce fait encourager l’implication des citoyens, les sensibiliser à la vision de l’élu, aux actions et projets en cours. Elle peut aussi aider à définir les attentes et besoins de la collectivité. Pour trouver l’application de consultation citoyenne idéale, vous pouvez par exemple vous rendre sur cette page, qui peut vous renseigner dans ce sens.

Qui sont les acteurs de la participation citoyenne ?

Nombreux sont les acteurs concernés par la participation citoyenne. Il peut s’agir d’acteurs publics comme les grandes écoles et les universités souhaitant recueillir l’avis de leur personnel et de leurs étudiants. Cela peut également concerner les collectivités territoriales et les citoyens, dans le but d’argumenter sur un sujet et d’exprimer un avis expert.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Les agences de concertation publique constituent la majorité des acteurs de la participation citoyenne. Ils ont pour mission de renforcer la participation de la population dans le processus d’une décision politique.

Participation citoyenne

Le recours au budget participatif

Le budget participatif est la démarche la plus connue de la consultation citoyenne. En effet, divers budgets participatifs sont lancés chaque année depuis différentes plateformes. Le concept consiste à attribuer un certain montant du budget d’investissement de la ville à des projets précis que les citoyens aimeraient voir.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Le but d’un budget participatif

Ce type de participation citoyenne a pour but d’améliorer l’aménagement du territoire. Un budget participatif peut par exemple se présenter comme l’aménagement de berges, l’installation de bancs publics ou des équipements de sport, etc. Avant de procéder, il est essentiel de se renseigner sur l’avis des habitants. C’est d’ailleurs le but principal. Ils sont les destinataires, les bénéficiaires des projets et eux seuls savent ce dont ils ont besoin.

Une plateforme de budget participatif est surtout sollicitée par les élus pour montrer aux administrés le fonctionnement du budget et pour leur prouver que leur avis compte. Le budget participatif peut également inclure les citoyens dans l’accomplissement d’un projet et les sensibiliser à la gestion du territoire.

Il offre alors la possibilité aux citoyens de décider de l’utilisation d’une certaine partie du budget de la commune. Le projet est en général piloté par les services administratifs et l’élu, en sachant qu’il est parfaitement personnalisable au niveau :

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?
  • de l’enveloppe budgétaire,
  • de la durée d’exécution,
  • des besoins de la commune,
  • des critères de recevabilité du projet.

Le budget participatif est souvent défini entre 3 à 6 mois et les citoyens peuvent choisir comment ils veulent répartir l’enveloppe budgétaire selon les projets. Ils ont aussi la possibilité d’exposer et de proposer leurs propres idées de projet. Elles sont alors soumises à une étude de faisabilité et à un vote.

Les caractéristiques d’un budget participatif

En ce qui concerne les caractéristiques d’un budget participatif, celui-ci inclut les citoyens dans la gestion du budget communal et dans la sensibilisation à l’action publique. Pour un projet sur plusieurs mois, cela nécessite une communication fréquente, un suivi et une implication des services. Il s’agit d’un format engageant pour les citoyens, tant pour le porteur de projet que pour le simple votant.

Pour assurer le bon déroulement du budget participatif, il est conseillé de bien soigner le cadrage initial. Cela vous permettra de faciliter au maximum la réalisation du projet, que ce soit au niveau de l’enveloppe budgétaire, du règlement, du calendrier, du plan de communication ou encore des critères de recevabilité. Il faut également garantir la transparence. Pour cela, il est indispensable d’expliquer pourquoi un projet est recevable ou pas et de tenir informés les administrés à chaque étape de la réalisation du projet.

À voir aussi La « taxe lapin » : Comment le Sénat veut vous faire payer pour vos absences médicales

Il est également possible d’inclure certains citoyens dans le comité de sélection des projets. Ils pourront être rattachés à un sujet sensible comme l’impôt ou le budget. Cette implication dispose de vertus pédagogiques fortes, notamment la sensibilisation des citoyens sur la répartition des finances, une meilleure compréhension des contraintes, de l’action publique, mais aussi de la compétence de la commune. Ce sont tous des éléments qui peuvent contribuer à renforcer la légitimité et la confiance en la décision des instances représentatives.

Vous pouvez vous rapprocher de différents sites spécialisés pour trouver les différents modules participatifs qui peuvent être utilisés, selon vos projets.

Les différentes phases d’un budget participatif

La mise en œuvre d’un budget participatif s’effectue en 5 phases :

  • le dépôt des idées,
  • l’étude de faisabilité,
  • l’étude de recevabilité,
  • le vote des citoyens,
  • l’annonce des lauréats.

Il est considéré comme un des outils de participation citoyenne les plus plébiscités.

Consultation citoyenne

L’appel à idées pour avoir l’avis des citoyens

Avec une bonne plateforme d’appel à idées, vous laisserez les citoyens exprimer leur créativité avec un brainstorming en ligne. Si le rôle des utilisateurs est d’émettre des propositions, c’est à la communauté de les évaluer.

Les fonctionnalités d’une plateforme d’appel à idée

Un outil performant dispose de nombreuses fonctionnalités qui optimisent la réussite de votre consultation citoyenne. Il peut disposer d’un dépôt d’idées qui vous permet de choisir et de filtrer les catégories des contributions, d’une fiche personnalisable de dépôt d’idée, d’un espace de vote et de commentaires, mais surtout d’une fonctionnalité de partage.

Il existe même des outils équipés d’animation. Vous pouvez recevoir des notifications automatiques, avoir des outils de modération comme les archives et les corbeilles et des invitations de listing par mail. Certains sont même munis d’un outil de suivi de projet et de délibération.

Il vous est aussi possible d’analyser les résultats avec certains outils. Les appels à idées performants sont dotés d’un dashboard avec les statistiques de participation. Vous pouvez faire des exports des données disponibles, en temps réel.

L’avantage d’un outil d’appel à idée

Certains outils d’appel à idées peuvent être intégrés sur votre plateforme ou votre site. Pour ce faire, il vous suffit de choisir un point d’entrée qui oriente vers votre consultation. Il peut s’agir d’un support existant ou d’une plateforme participative dédiée, tout comme il peut s’agir de votre site projet ou de votre site vitrine.

Vous pouvez parfaitement intégrer votre outil d’appel à idées sur différentes plateformes ou sites simultanément. Les données seront par la suite centralisées dans un back-office dédié. Cela vous garantira une meilleure visibilité et augmentera les chances de participations.

Réagissez à cet article