Cigarette électronique : danger de dépendance ou efficacité

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

« Toutes les cigarettes électroniques seront retirées du marché aux États-Unis », c’est qu’on avait annoncé aux informations en Octobre 2019,

un autre médecin confirme  » les cigarettes électroniques sont incontestablement nocives d’après ce rapport de l’OMS, les gens doivent réaliser qu’à chaque fois qu’ils vapotent ce n’est pas de la vapeur d’eau qu’ils inspirent ce sont des produits chimiques ». Alors qu’elle a été conçue pour être utile aux fumeurs et les aider à vivre facilement la période de sevrage tabagique, là voilà accusée d’avoir été la cause de mortalité de plus d’une dizaine de personnes aux USA.

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse

Représente t-elle un danger ? Peut-on en devenir dépendant ? C’est ce que nous allons traiter dans cet article.

Ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

Si on devait parler de dangerosité, la cigarette serait à 100% dangereuse, et on peut estimer la cigarette électronique à 5% de la dangerosité de la cigarette, évidemment le mieux serait de respirer l’air tout naturellement mais mieux vaut prendre une vapoteuse qu’une cigarette.

Si l’on revenait sur l’affaire des personnes mortes aux USA, ces gens là, ont mis dans la vapoteuse, du liquide de e-cigarette qui n’était pas du tout autorisé à être mis sur le marché, puis ont versé des gouttes d’huile dans la vapoteuse.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Si n’importe quel produit est mis dedans et surtout des produits liposolubles non adaptés pour rentrer dans les poumons, le risque sur la santé devient énorme, il y a possibilité de développer des maladies pulmonaires.

C’est ce qui s’est passé aux USA, les gens ont utilisé des produits contenant de l’huile qu’ils ont trouvé sur le marché noir dans les cigarettes électroniques. Ce sont des produits qui provoquent dans les poumons des maladies de système respiratoire très graves, et peuvent même provoquer le décès et c’est ce qui est arrivé à ces personnes.

De quoi est composé le liquide de la vapoteuse ?

Les autorités se sont mises d’accord sur la nécessité du retrait du marché tous les appareils de ce type à fin d’éviter les éventuels décès des personnes qui seraient tentées d’essayer de refaire la même expérience, vapoter des substances dangereuses !

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Le liquide de la vapoteuse contient trois substances :

  • le propylène glycol est une substance importante qui permet la pénétration de la nicotine dans le poumon ;
  • des arômes artificielles fabriqués et synthétisés selon une règlementation stricte ;
  • la nicotine, une substance non toxique dans la cigarette mais addictive.

Ce qui est toxique dans la cigarette, c’est ce qui vient de la combustion sous forme de fumée contenant environ 4000 substances dangereuses. La nicotine est jugée comme étant une drogue dangereuse, qui pour être arrêtée, doit se prendre en diminuant les doses afin d’atténuer la souffrance durant cette période d’arrêt de la cigarette ou du tabac.

Y a-t-il un danger sur la santé comme la dépendance ?

Les chercheurs ont 10 ans de recul avec des études de suivi de patients et d’efficacité par rapport au sevrage tabagique qui sont en cours, et qui montrent d’une part qu’elle a une grande efficacité dans le sevrage tabagique. C’est une aide pour beaucoup de personnes car le but est d’arrêter le tabac.

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?

Le risque d’apparition d’un éventuel cancer avec le tabac est connu, donc vapoter ou fumer ? Le choix serait bien entendu de vapoter. Jusqu’à aujourd’hui le risque cancer avec le tabac est connu, par contre avec la vapoteuse rien n’a encore été démontré, il n’y a pas de danger de taille majeur.

En ce qui concerne la question de la dépendance qui fait objet de plusieurs études dans le monde de la part des scientifiques, ils sont parvenus à se mettre d’accord que la cigarette électronique faisait arrêter le tabac à plus de la moitié de ses consommateurs, si ce n’est pas la majorité de ses consommateurs. Après en deviennent-ils dépendants ? Pas forcément, puisque si elle est consommée sans produits nicotiniques, elle ne représentera aucun danger à son utilisateur. Car en fin de compte ce n’est qu’une addiction gestuelle, la majorité des personnes prennent juste l’habitude d’avoir la main pleine qu’elles utilisent pour aspirer.

Ce qu’il faut retenir c’est que le mieux serait de ne rien fumer, et si un sevrage était désiré, la cigarette électronique est une solution qui diminuera la souffrance. L’addiction réside dans le geste, elle peut être dépassée avec le temps en utilisant des produits non nicotiniques. Sinon la nicotine représente une drogue extrêmement addictive et dangereuse dont il faut se débarrasser le plus vite possible.

À voir aussi Chirurgie esthétique : Découvrez le savoir faire des chirurgiens Tunisiens en liposuccion

Réagissez à cet article