Emploi senior : les avantages du portage salarial

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Sur le marché du travail, les candidats de plus de 50 ans ont parfois du mal à trouver un emploi dans leur domaine de prédilection. Ils sont souvent victimes des préjugés sur leur condition physique et leur productivité dans l’exercice de tâches importantes. On fait le point ici des avantages du portage salarial pour un emploi senior.

Le portage salarial : de quoi s’agit-il ?

Le dispositif du portage salarial existant depuis 1988 se présente alors comme une solution pertinente et encourageante proposée pour les seniors ou retraités. Il leur permet d’exercer une activité indépendante tout en profitant des privilèges du salariat.

À voir aussi Les meilleures bières locales en Allemagne à déguster pendant l’Euro 2024 (c’est un prétexte !)

Le portage salarial connaît un taux de croissance qui oscille entre 10 % et 20 % depuis quelques années. Cette réussite est due non seulement à son cadre légal, mais également son mode de fonctionnement qui ravit les travailleurs jeunes ou seniors.

Le portage salarial : Définition

Le portage salarial désigne une forme d’emploi issue d’une relation tripartite entre :

  • Une entreprise de portage salarial ;
  • Un particulier client ou une entreprise cliente ;
  • Un travailleur indépendant dénommé « salarié porté ».

Il est défini et régi par les articles L1254-1 à L1254-31 du code du travail.

À voir aussi Comment remplacer les gobelets en plastique en entreprise ?

Fonctionnement du portage salarial

Le mode de fonctionnement du système de portage impose à ce que le travailleur indépendant passe par l’intermédiaire d’une entreprise de portage pour effectuer une prestation auprès d’un client. Une convention de portage salarial est alors signée entre le travailleur et l’entreprise de portage salarial.

Cette entreprise signe de son côté un contrat de prestation en portage salarial avec les clients. Elle fait part de ses prestations au salarié porté qui profite selon la loi d’une autonomie pour choisir ses clients et définir les conditions d’exécution de sa prestation et de son prix. Dès l’acceptation de la première mission, un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée est établi entre l’entreprise de portage et le salarié porté.

Une fois l’activité effectuée, l’entreprise de portage facture la prestation au client. Elle collecte également le chiffre d’affaires du salarié porté et le lui verse sous forme de rémunération. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici pour découvrir le guide portant sur le portage salarial.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Travail séniors

Les avantages d’un emploi senior sous le statut de salarié porté

En plus de donner l’occasion de faire valoir leur expérience acquise durant de longues années de travail ainsi que leur savoir-faire, le dispositif du portage salarial offre aux seniors d’autres avantages.

Ils peuvent par exemple :

À voir aussi Trouver l’équilibre entre indépendance et sécurité professionnelle
  • Reprendre au plus vite une activité dans des domaines correspondant à leurs compétences ;
  • Effectuer des prestations intellectuelles chez plusieurs clients en étant autonome et indépendant ;
  • Éviter les formalités administratives relatives à la création d’entreprise ;
  • Cumuler un salaire et leur pension de retraite ;
  • Profiter de la protection sociale.

Une réinsertion rapide sur le marché du travail

Le dispositif du portage salarial est une solution qui offre aux seniors ou retraités des emplois adaptés à leur statut. L’entreprise de portage salarial est l’intermédiaire qui se charge des négociations, des contrats et toutes les autres formalités administratives auprès de l’État ou avec les clients. Ainsi, le demandeur peut signer un contrat de travail pour un emploi senior et obtenir sa première mission auprès d’un client (particulier ou entreprise) sans avoir créé une structure légale. Ce dernier n’aura pas à suivre les formalités de création d’entreprise parfois chronophage.

En effet, pour déclarer une entreprise ou société en France, l’initiateur doit d’abord choisir une forme juridique encore appelée « statut juridique ». Par la suite, des démarches d’immatriculation sont à effectuer pour enregistrer l’entreprise dans des listes telles que :

  • Le répertoire Sirene de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ;
  • Le registre du commerce et des sociétés déposé au niveau du greffe du tribunal de commerce ;
  • Le répertoire des métiers au niveau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat.

En plus d’alléger les démarches administratives pour l’obtention d’un emploi senior, le dispositif de portage salarial permet d’éviter aux seniors les dépenses et risques liés à la création d’entreprise.

À voir aussi Les opportunités d’investissement en 2024 : où investir son argent ?

L’accès à un emploi senior sans investir pour créer une entreprise

Le portage salarial est un moyen d’exercer une activité indépendante en toute sécurité malgré un âge avancé. Après l’admission à la retraite, nombre de seniors encore valides optent pour la création d’une entreprise en vue d’exercer une activité. D’après les statistiques de l’Insee, environ 22,3 % de créateurs d’entreprise sont âgés de plus de 50 ans. Pour y arriver, ils doivent généralement prévoir un capital alloué à la société et déclarer l’immatriculation de cette dernière. À cet effet, beaucoup optent pour l’investissement de leur patrimoine personnel puisque les banques n’octroient pas trop de prêts aux seniors. Malheureusement, en cas de faillite ce capital peut être perdu.

D’autres investissements financiers comme les frais liés aux formalités administratives de création ou l’achat des équipements peuvent être évités grâce au portage salarial.

La possibilité de cumuler pensions de retraite et salaire

Le salarié porté senior à la retraite peut percevoir les revenus issus des activités indépendantes réalisées par le biais du dispositif de portage salarial et ses pensions de retraite. En effet, la réforme des retraites lui accorde le droit de cumuler le salaire d’un emploi et sa pension de retraite. Toutefois, le travailleur à la quête d’un emploi senior devra respecter certaines conditions.

La première est d’avoir au minimum 67 ans et avoir liquidé la totalité de ses pensions de retraite ou d’être âgé de 62 ans au moins, avoir liquidé toutes les pensions de retraite et avoir validé assez de trimestres pour être éligible à une retraite à taux plein. La troisième condition est d’opter pour une activité appartenant à un domaine dont le type de régime de retraite diffère de celui qui lui verse la pension.

Un moyen de bénéficier de la protection sociale

Le statut de salarié porté accorde au senior les mêmes avantages que tout autre salarié. Il peut ainsi cotiser pour sa couverture sociale. De ce fait, les arrêts maladie par exemple sont à la charge de la sécurité sociale et de la mutuelle de l’entreprise de la société de portable salarial.

En outre, le salarié porté senior bénéficie des indemnités d’assurance chômage à la fin de ses activités puisqu’il a cotisé à l’assurance chômage et pour sa retraite.

Réagissez à cet article