Comment se débarrasser d’un tatouage raté ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Pour une raison quelconque, vous souhaitez vous débarrasser de votre tatouage ? Un tatouage raté, un nouveau projet en cours, une raison d’ordre professionnel… Quelle que soit la raison qui vous pousse à vous débarrasser de votre tatouage, vous pouvez le faire de plusieurs façons. Tout comme il existe des techniques innovantes pour se faire tatouer, il existe également des techniques modernes pour supprimer définitivement ou cacher momentanément un tatouage. Le détatouage au laser et la technique du recovering font partie des options les plus sollicitées.

Optez pour le détatouage au laser pour enlever un tatouage raté

On préconise le détatouage lorsqu’une personne souhaite enlever un tatouage permanent. Parmi les techniques de détatouage les plus populaires, il y a celui au laser. Si le tatouage est de petite taille, on peut également passer à l’ablation.

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse

Comme nous l’indique le site de détatouage au laser ray-studios.com, cette technique permet d’enlever presque toutes les couleurs d’un tatouage grâce à la dernière génération de lasers picosecondes. Il existe d’ailleurs plusieurs types de lasers pour réaliser un détatouage. Le détatouage au laser a pour objectif de faire éclater les pigments incrustés sous la peau, permettant ainsi au corps de les éliminer naturellement et progressivement. Afin d’éliminer complètement le tatouage, il faut souvent prévoir plusieurs séances de détatouage au laser. Notez aussi que certains lasers peuvent causer plus de cicatrices que d’autres. Donc, choisissez bien le professionnel à qui vous confiez votre détatouage.

détatouage au laser

Passez par la technique du recovering pour vous débarrasser d’un tatouage raté

La technique du cover-up ou recovering repose sur un concept simple : recouvrir le tatouage raté par un tatouage plus volumineux. Si vous ne souhaitez pas éliminer définitivement le tatouage, cette méthode représente une excellente alternative. Bien évidemment, elle est applicable dans le cas où vous pourrez facilement intégrer un nouveau motif à l’ancien.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Plusieurs conditions sont requises pour pouvoir faire un recovering. La dimension du tatouage préexistant doit notamment être inférieure à celle du nouveau tatouage. Au minimum, ce dernier doit avoir la même taille. Si le nouveau tatouage devait comporter des couleurs plus claires que l’ancien, vous devrez passer par plusieurs séances de laser. Idéalement, prévoyez un tatouage plus foncé pour le nouveau.

Le choix du nouveau tatouage doit également être judicieux. Un tatouage possédant un style travaillé à la ligne ne convient pas pour un cover-up. Échangez avec votre tatoueur avant de choisir un thème adéquat pour votre tatouage.

Camouflez temporairement votre tatouage grâce au maquillage

Si aucune des deux techniques précédentes ne vous convient, il existe toujours une autre méthode plus simple : le maquillage. Oui, il est possible de cacher son tatouage raté avec du maquillage. Pour ce faire, appliquez une couche épaisse de fond de teint sur le motif. Le fond de teint doit cependant avoir la même teinte que votre peau.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Votre plus grand challenge : faire tenir un maquillage à la base conçu pour le visage, sur une partie du corps qui se frotte aux vêtements. Si le fond de teint ou la crème couvrante ne tient pas, le tatouage peut en effet rapidement réapparaitre. Pour garder le maquillage intact durant la journée, n’hésitez pas donc à appliquer un fixateur de maquillage. Privilégiez les produits utilisés par les maquilleurs professionnels pour plus d’efficacité. Misez également sur un fond de teint résistant à l’eau.

Réagissez à cet article