CBD : effet de mode ou tendance de fond ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Actuellement, le marché du CBD ou du cannabidiol est au cœur de toutes les attentions. La vente de CBD est en plein essor, on l’évalue à plus de 130 milliards d’euros. Une tendance qui a vraisemblablement de fortes chances de se maintenir pendant encore quelques années, si l’on en croit plusieurs études des leaders du secteur. Cela s’explique par l’assouplissement de la loi pour ce marché dans de nombreux pays, y compris la France. En effet, cette envolée significative du CBD est constatée depuis l’arrêté de novembre 2020 de la Cour européenne de Justice.

Les principaux producteurs de CBD

Le marché du CBD a connu un grand succès en France ces dernières années. En effet, cette molécule extraite du chanvre est très prometteuse actuellement. En 2019, plus de 275 000 hectares de cannabidiol ont été cultivés à travers le monde.

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse

Parmi les grands producteurs de CBD figurent la Suisse, la France, la Chine, le Canada et les États-Unis. La France en a pour sa part récolté sur plus de 18 000 hectares. Elle est donc classée en tête pour la production de cette substance sur le territoire européen. De nombreux producteurs CBD de renom sont donc basés en France. Il est notamment possible de trouver chez Republik Garden une large gamme de produits à base de CBD.

Le marché du cannabidiol est en plein développement pour de nombreuses raisons. On peut aujourd’hui recenser plus de 400 boutiques proposant du CBD dans l’Hexagone. Les ventes des produits dérivés du cannabidiol ne cessent également d’augmenter sur le circuit international.

produits à base de CBD cannabidiol

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Que dit la législation ?

La consommation de CBD est encore très controversée en France, y compris au niveau des législations. Il est notamment établi dans l’Hexagone comme étant un stupéfiant depuis 1990, et sa production est alors très strictement encadrée. Certaines lois ont été plus récemment passées pour en interdire formellement l’exploitation, ce qui n’a pas manqué de faire des remous. L’affaire Kanavape, portée devant les institutions européennes en 2018, est venue changer la donne.

La Cour de justice de l’Union européenne se positionne en 2020 en faveur de la libre exploitation du CBD, ne le considérant pas comme illicite. Cette décision a été renforcée par un arrêt de la Cour de cassation en juin 2021. Bien que toujours réticente, et prudente, la France est alors contrainte de suivre le pas. Un projet de loi légalisant l’exploitation et la consommation du CBD sous certaines formes est donc mis au point en juillet 2021.

Les lois françaises prohibent toujours la promotion du cannabis, qu’il faut d’ailleurs dissocier du CBD. Elles interdisent aussi l’attribution de bienfaits thérapeutiques à cette substance, sous peine de sanctions sévères.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie

Les produits dérivés du CBD

En raison de la forte demande pour cette molécule extraite du cannabis, la commercialisation de produits dérivés du CBD devient légale dans certains pays, comme la France. Cependant, pour que le produit soit autorisé à la vente, le taux de THC contenu dans ce dernier ne doit pas dépasser les 0,2 %. Il ne peut pas non plus être présenté sous forme de feuilles ou de fleurs.

Il est possible de le trouver sous d’autres formes sur le marché. On le trouve par exemple dans des infusions. Les enseignes le proposent en accompagnement d’autres extraits dans leurs produits. Les fabricants proposent également de la résine et de l’huile de CBD. Notez enfin que le cannabidiol est également utilisé dans la fabrication de produits cosmétiques, comme des savons, des crèmes et des soins capillaires.

Réagissez à cet article