Tesla : le nouvel objectif fou d’Elon Musk – Découvrez le ici

La marque Tesla a manifesté un sérieux intérêt pour l’avènement des véhicules autonomes. En cours de route, elle ne cesse de perfectionner sa technologie ‘Full Self-Driving’ (FSD). Bien qu’elle ne propose pas encore de voitures entièrement autonomes, la version FSD V12 a récemment reçu une mise à jour montrée par Elon Musk dans une vidéo.

La video dévoilée par le PDG de Tesla a eu un impact majeur, totalisant plus de 10 millions de vues. Mais elle a aussi soulevée quelques questions sur les errements subsistant dans le comportement de l’IA (Musk s’est vu contraint d’intervenir à un moment en raison d’une erreur). Ce qui, inéluctablement, a engendré une vive discussion sur les réseaux sociaux. Or, Musk a tenu à préciser que plus Tesla gagnera de nouveaux utilisateurs, plus elle aurait la capacité d’améliorer sa technologie FSD. La bonne nouvelle est que le patron de Tesla envisage une importante augmentation du nombre de Tesla en circulation à court terme.

À voir aussi Comment choisir un ordinateur portable adapté à vos besoins ?

Un parc de 4 millions à l’heure actuelle

« Dans une décennie, nous pourrons revenir sur la première démonstration publique d’un robot apprenant à évoluer dans le monde en se basant uniquement sur des séquences vidéo, » nous fait remarquer Robert Scoble, blogueur en référence à une publication sur X. Elon Musk, lui, a mis en exergue les avancées accomplies par Tesla dans le développement de son IA et a souligné les défis qui attendent le constructeur.

Le dirigeant de Tesla a averti que « radicalement améliorer la conduite à coup d’IA nécessite de mobiliser des milliards de dollars chaque année en calculs pour l’entraînement et en stockage des données. En plus d’un volume considérable de kilomètres parcourus ». Il indique d’ailleurs que le parc Tesla, composé aujourd’hui de 4 millions de véhicules, contribue à l’entraînement de l’intelligence artificielle de la marque. Il anticipe que celui-ci approcherait les 10 millions de véhicules en circulation « sous quelques années ».

C’est donc sans surprise que nous observons Tesla anticiper l’arrivée des voitures autonomes. Comme en témoigne le rachat d’une entreprise spécialisée dans la conception de stations de recharge pour véhicules électriques par induction. Ces stations autoriseraient les voitures autonomes à se charger d’elles-mêmes, écartant ainsi la nécessité d’une intervention humaine ou même d’un bras robotique pour raccorder un câble.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Réagissez à cet article