La prime pour l’achat d’un vélo électrique va doubler dès cet été

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Avec cette flambée inédite des prix des carburants, chacun devrait opter pour une mobilité douce. Cela, le gouvernement l’a très bien compris. C’est pour cette raison qu’il souhaite accompagner tous ceux qui veulent miser sur la pratique du vélo électrique en leur apportant un soutien financier. Vous pouvez être heureux aujourd’hui, car la prime dédiée aux vélos électriques va augmenter en août. 

Quelle est la date retenue ?

Le 15 août 2022 ! C’est à cette date précise que le bonus pour l’acquisition d’un nouveau vélo électrique sera augmenté. Les députés ont voté un amendement entrant dans le cadre du projet de la loi de finance rectificative pour cette année. 

À voir aussi Trouver l’équilibre entre indépendance et sécurité professionnelle

L’objectif est bien évidemment l’élargissement des primes que le gouvernement a déjà commencé par octroyer à la population pour l’achat de vélo électrique. À cet effet, il faut noter qu’une enveloppe supplémentaire de 5 millions d’euros vient d’être ajoutée. Cela a carrément doublé les bonus pour ces vélos respectueux de l’environnement. 

Ces bonus dont vous bénéficierez dans les tout prochains jours…

À partir du 15 août 2022, quasiment tout le monde serait en mesure d’acheter un vélo. En effet, à compter de cette date, la prime va passer à 300 euros pour les ménages alors qu’aujourd’hui, elle ne peut dépasser les 200 euros. Si vous avez des revenus modestes, il faut savoir que vous bénéficierez d’un bonus de 400 euros pour l’achat de ce vélo qui est de plus en plus convoité. 

Par ailleurs, il faut noter que vous ne serez plus obligé d’avoir recours à une aide similaire d’une collectivité locale avant de bénéficier de la prime. Si vous ne pouvez pas acheter une VAE malgré cette subvention, notez que l’État vous aidera à acheter un vélo classique. Une enveloppe de 150 euros par vélo a été prévue pour cela. 

À voir aussi Les opportunités d’investissement en 2024 : où investir son argent ?

Un vélo-cargo vous sera plutôt plus utile ? Dans ce cas la prime pour l’achat d’un tel vélo sera aussi revue à la hausse à compter de cette date. L’aide passera à 2000 euros, alors que le plafond est de 1000 euros aujourd’hui. Cela va toujours se faire dans la limite de 40 % du coût de l’engin. Ceux qui désirent acheter un vélo pliant pourront bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 1000 euros, toujours à hauteur de 40 % du prix du vélo. 

La prime à la conversion est aussi prise en compte 

La prime à la conversion a aussi connu une augmentation. Vous n’aurez qu’à mettre votre vieille voiture à essence ou diesel à la casse pour en bénéficier. Jusqu’à ce jour, le plafond était de 1500 euros. À compter du 15 août, il sera de 3000 euros. Cela est valable pour chaque personne de votre ménage. Jadis, cela n’était possible qu’avec une seule personne. 

Pensez à l’assurance pour votre vélo !

En ces temps où la mobilité douce et écologique gagne en popularité, le vélo est devenu pour beaucoup non seulement un moyen de transport, mais aussi un précieux bien. Mais à l’instar d’autres possessions, cette monture à deux roues n’est pas à l’abri des aléas de la vie. C’est là qu’intervient l’assurance vélo.

À voir aussi Les nouvelles technologies : quelles opportunités pour l’économie ?

Imaginez un instant votre monture volée après un simple arrêt à la boulangerie. Ou visualisez un accident imprévu, mettant en cause la responsabilité d’un tiers. Ces scénarios, bien que déplaisants à envisager, sont une réalité pour nombre de cyclistes. Une assurance vélo adéquate offre une sérénité face à de tels imprévus. Elle permet de remplacer ou de réparer votre bien, sans que cela ne grève votre budget.

Diverses formules existent pour répondre à chaque besoin. Du vol à l’assurance tous risques avec April, en passant par la responsabilité civile, chaque couverture a son utilité propre. Prendre le temps de bien la choisir, c’est investir dans la tranquillité d’esprit. Le vélo, plus qu’un simple objet, représente souvent une extension de soi, une liberté retrouvée. Ne laissez pas un événement inopiné ternir cette expérience.

Il n’est plus question de négliger cette protection. Non, ce n’est pas une dépense superflue, mais un investissement judicieux dans la pérennité de votre passion. Protégez-vous, protégez votre monture.

Réagissez à cet article