Quel équipement pour sécuriser vos sorties en mer ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les sorties en mer sont pour de nombreuses personnes synonymes de liberté. Loin du brouhaha et de la pollution de la ville, c’est l’occasion de respirer de l’air frais et de recharger les batteries. Bien que la mer appelle à des aventures insoupçonnées et divertissantes, il est nécessaire de rappeler qu’elle demeure un terrain dangereux. Loin de la civilisation terrestre, tout peut arriver. Pour éviter les accidents en mer, il est recommandé de se doter de quelques accessoires indispensables, comme un GPS traceur de cartes, un extincteur ou des équipements de flottabilité.

Laissez-vous guider par un GPS traceur de carte

Si vous souhaitez aller à la conquête de la mer, vous avez besoin d’un équipement pour voguer en toute sérénité. Le GPS traceur de carte répond à cette préoccupation. C’est un boîtier qui est constitué d’un récepteur GPS et d’un émetteur GSM. Son principe de fonctionnement est simple. Le récepteur GPS présent dans ce tracker permet d’identifier la position du bateau grâce au satellite. La composante téléphonique permet quant à elle de transmettre la position de l’embarcation par SMS ou par internet. Ces informations sont recueillies et traitées par un logiciel de géolocalisation incorporé qui détermine votre position ou la vitesse de navigation.

À voir aussi Évasion de dernière minute : les meilleures destinations pour un week-end en juin

Quelle est l’utilité d’un GPS traceur de carte en mer ?

Le GPS traceur pour les navires existe sous 3 formes différentes :

  • les traceurs de carte GPS,
  • les combinés sondeurs et traceurs de carte GPS,
  • les centrales multifonctions qui gèrent la totalité du réseau électronique du bateau.

Selon le modèle, ce tracker est un véritable outil de navigation non négligeable. Grâce à lui, vous avez la possibilité de vous repérer facilement sur une carte marine. C’est un équipement étanche adapté au milieu marin. Pour visualiser clairement votre position en bateau, optez pour un GPS traceur de carte qui fournit des informations exactes de jour comme de nuit. Puisqu’il peut être connecté à un logiciel ou une application mobile, le GPS traceur permet de vous retrouver où que vous soyez. C’est un avantage indéniable lorsque vous manquez d’essence en pleine mer ou qu’il y a un accident grave.

GPS traceur de carte

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?

Quels sont les critères de choix d’un GPS traceur ?

On retrouve dans le commerce différents modèles de GPS traceur de carte. Pourtant, ils ne se valent pas. Pour procéder à un choix, vous devez prendre en compte quelques paramètres importants. Tout d’abord, vous devez choisir entre un traceur GPS fixe ou portable. Pendant que le premier convient aux longs voyages en mer, le second est plus pratique pour une aventure de quelques heures.

Il faut ensuite porter une attention particulière sur les options du tracker. Parfois, certains sont uniquement dotés d’un système de géolocalisation pendant que d’autres sont également équipés d’un sondeur. On parle alors de traceurs GPS multifonctions. Les autres critères à prendre en compte sont :

  • l’étanchéité de l’équipement,
  • la taille de l’écran du traceur GPS,
  • la qualité du signal émis par le GPS,
  • la netteté des cartes marines fournies par cet équipement.

Obtenir l’ensemble des informations sur un modèle est alors indispensable pour faire un bon choix.

À voir aussi Louez un chalet pour le prochain Nouvel An !

Achetez des équipements individuels de flottabilité (EIF)

Lorsqu’on est en mer, les conditions météorologiques peuvent être perturbées à tout moment. Cela augmente le risque de tomber à l’eau et de se noyer. Les EIF sont alors les dispositifs de sécurité idéale pour la situation. Un équipement individuel de flottabilité permet à une personne de flotter lorsqu’elle tombe accidentellement en mer.

Il arrive parfois que l’individu perde connaissance après la chute. Les équipements EIF sont alors conçus de sorte à retourner la personne inanimée et à maintenir sa tête hors de l’eau. Leur couleur fluorescente aide également à repérer la personne à l’eau plus facilement. Il existe 2 types d’équipements individuels de flottabilité. Les plus utilisés sont les gilets de sauvetage. Ce sont des dispositifs obligatoires qui doivent se retrouver constamment sur un bateau. On trouve ensuite les aides à la flottabilité qui sollicite des efforts de la part de l’utilisateur pour garder sa tête hors de l’eau.

Dans certains cas exceptionnels (pêche ou remorquage), il est aussi recommandé de mettre un vêtement de travail à flottabilité intégrée (VFI). C’est une protection permanente garantie par une mousse répartie dans l’ensemble du vêtement. Comme exemple,on retrouve les vestes flottantes, les gilets gonflants et parfois les boléros.

À voir aussi Les meilleurs concerts à venir

Adoptez les dispositifs lumineux pour bateaux

Selon la réglementation en mer, il est obligatoire que chaque personne présente sur le bateau dispose d’un dispositif lumineux. Il s’agit d’un objet complémentaire aux EIF qui doit avoir une autonomie de 6 heures au moins. Les équipements lumineux recommandés pour une navigation en mer sont :

  • la lampe LED à main,
  • la lampe torche de poche,
  • le bâton lumineux fluorescent qui fournit un éclairage en continu.

Les dispositifs lumineux doivent être étanches, afin de convenir à l’environnement marin.

Embarquez un extincteur à bord

Les incendies peuvent survenir à n’importe quel moment, et ce, même en mer. L’extincteur est alors un équipement indispensable à avoir sur votre bateau. Il vous permet de faire rapidement face au feu pour qu’il ne se propage pas à l’ensemble de l’embarcation. Dans le cas contraire, votre bateau peut être détruit, mettant ainsi en danger votre vie.

À voir aussi Les activités de loisirs à faire en solitude

Utilisez des pompes pour la cale de votre bateau

Ce sont des dispositifs d’assèchement obligatoire pour toute embarcation basique. Lorsqu’il y a des cas de voie d’eau importante, elles permettent de transvaser l’eau d’une cale du navire vers l’extérieur. Leur rôle est de maintenir la cale asséchée pour assurer une navigation en toute sécurité.

La pompe de cale manuelle est le premier modèle qu’on retrouve dans les embarcations. Son fonctionnement requiert une force musculaire. C’est un équipement complémentaire aux pompes de cale électrique dont le débit d’évacuation est plus élevé. Celles-ci sont immergées et nécessitent un déclenchement manuel. Autrement dit, elles sont fixées au point le plus bas de l’embarcation ou sont mises en marche à l’aide d’un interrupteur.

Réagissez à cet article