Ligne de vie câble et rail : quelles différences ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La ligne de vie de sécurité est un dispositif antichute utilisé sur les chantiers. Il permet d’éviter tout risque de chute, de s’accrocher et de se déplacer en hauteur. Il s’agit d’un dispositif de sécurité obligatoire. Deux systèmes sont utilisés pour la ligne de vie : le câble et le rail. Quelles différences y a-t-il entre ces deux dispositifs ?

La ligne de vie avec un câble

La ligne de sécurité est une solution antichute qui permet à la personne qui l’utilise de s’accrocher pour ne pas chuter. Si vous travaillez en hauteur sur les chantiers, grâce à une ligne de vie pour votre sécurité, vous pouvez intervenir en toute tranquilité.

À voir aussi Comment mener un entretien d’embauche qui vous fera gagner du temps ?

Il existe différents types de lignes de vie. Chacune d’elles a sa spécificité, qui s’adapte au degré de protection recherché. La ligne de vie à câble fait partie de l’équipement de sécurité le plus utilisé. Il s’agit d’un système antichute qui entre dans les dispositifs d’ancrage EN 975 de type C.

Les éléments constitutifs d’une ligne de vie à câble

La ligne de vie à câble est constituée :

  • d’un câble d’assurage en inox d’environ 8 mm de diamètre,
  • des ancrages (des ancrages d’extrémités et des ancrages intermédiaires),
  • des dispositifs qui permettent de passer les points d’ancrage intermédiaire sans se détacher (la plupart du temps, on utilise un chariot mobile),
  • des absorbeurs d’énergie qui ont pour fonction d’amortir les chocs sur le système en cas de chute,
  • une pièce qui assure la liaison entre l’utilisateur et le dispositif.

Les différents types de lignes de vie avec câble

Il existe deux différents types de lignes de vie à câble : horizontale et verticale. D’emblée, ces deux types variantes semblent identiques. Toutefois, elles diffèrent au niveau de leur installation et de leur utilisation.

À voir aussi Comment développer son entreprise ?

La ligne de vie à câble horizontale désigne un système de support continu horizontal inférieur à 15 °. Ce dispositif contient tous les éléments constitutifs habituels d’une ligne de vie à câble. La pièce utilisée pour assurer la liaison entre l’utilisateur et le dispositif est souvent un mousqueton ou un coulisseau.

La ligne de vie à câble vertical est une protection antichute particulièrement utile pour monter et descendre sur une échelle. Pour ce système, on utilise souvent un coulisseau antibloquant.

ligne de vie câble ou rail différences

À voir aussi Comment gérer ses finances ?

La ligne de vie à rail

On utilise la ligne de vie à rail pour protéger l’utilisateur en permanence sur de longues distances. Souvent, on l’installe durablement sur le long des voies de travail fréquemment utilisées. Grâce à la ligne de vie à rail, il peut se déplacer librement sans devoir utiliser un mousqueton.

La ligne de vie à rail est constituée des mêmes éléments que la ligne de vie à câble. La seule différence est qu’au lieu d’utiliser un câble, on utilise un rail rigide.

La ligne de vie à rail pour une protection par arrimage plus assurée

La plupart du temps, on installe une ligne de vie à rail pour assurer la protection simultanée de plusieurs intervenants en hauteur. L’avantage que ce type de ligne de vie apporte par rapport à la ligne de vie à câble est la bonne glisse du chariot. Le coulisseau qui assure la liaison entre l’utilisateur et le dispositif se déplace avec plus de facilité sur le long des rails. Cela est possible grâce aux galets intégrés dans le système.

À voir aussi Comment gérer sa comptabilité ?

En cas de chute, le système limite considérablement les chocs en évacuant les forces vers les dispositifs de fixation. L’utilisateur arrimé à ce système peut être aussi arrêté sans problème, ce qui réduit les impacts.

La ligne de vie à rail pour une protection par arrimage qui résiste aux intempéries

Comme susmentionné, on installe idéalement une ligne de vie à rail pour une longue période dans un lieu de travail à risque. Ceci vient du fait que les rails rigides résistent longuement aux facteurs extérieurs (contrairement aux câbles).

Les matériaux utilisés pour ce dispositif à rail doivent donc s’adapter à l’environnement où il est installé. Pour ce faire, il faut donc qu’elle puisse résister aux intempéries. On utilise différents matériaux pour fabriquer ce dispositif. Les lignes de vie à rail en acier inoxydable et en aluminium restent néanmoins les plus prisées.

À voir aussi Comment trouver des clients ?

Pour choisir une ligne de vie à rail, il faut aussi tenir compte des spécificités des matériaux utilisés. Si vous travaillez par exemple dans un lieu à forte température, évitez d’utiliser un matériau qui se dilate beaucoup à cause de la chaleur. Votre confort et votre sécurité en dépendent grandement.

Réagissez à cet article