La fermeture des massifs forestiers corses est-elle applicable ?

Il y a en Haute Corse 6 massifs forestiers susceptibles d’être fermés au public en cas de risque sérieux d’incendie, ce qui se produit tous les été dans l’île de Beauté. Un plan d’action est pris dès le mois de juin pour toute la période estivale. Lorsque la préfecture le décide, il est alors interdit de circuler sur les sentiers et pistes non revêtues ou les portions de routes départementales ou territoriales. Ce sont les massifs de l’Agriate, du Fango, de Bonifato, de Tartagine-Melaja, du Verghellu et du Manganellu qui peuvent être concernés par une telle mesure d’interdiction de circulation. L’arrêté de fermeture est pris en fonction des prévisions émises la veille pour le lendemain par le Centre Météorologique Interrégional Sud-Est, lorsque le risque est de niveau 5 ou 6. Un arrêté de fermeture a donc été pris par le préfet pour la journée du 18 août, comme indiqué dans le document suivant : http://www.haute-corse.gouv.fr/acces-aux-massifs-forestiers-r577.html. C’est la sixième fois que ces massifs forestiers sont fermés au public depuis le début du mois.

Les agents de l’ONF essayent de gérer la situation

Le cirque de Bonifatu

Sur le terrain, ce sont les agents de l’ONF, Office National des Forêts, qui sont chargés d’informer les promeneurs, randonneurs et baigneurs que pour leur sécurité l’accès aux massifs du Bonifatu et du Fangu leur est désormais interdit. Ils posent des panneaux d’information et d’interdiction à l’entrée des sentiers, discutent avec les vacanciers et ils se font aider par la gendarmerie dans leur difficile tâche de contenir les promeneurs. Cela n’est pas facile pour eux car ceux-ci affluent en voiture malgré la contravention de 135 euros qui leur est promise s’ils s’engagent dans un massif forestier. Ils arrivent en nombre important sur les parkings qui leurs sont réservés à l’entrée des massifs, et qui sont pleins malgré les annonces. Par exemple la zone de la vallée du Fangu, calme en hiver, voit sa population sensiblement augmenter en été. Les randonneurs arrivent sur le G20 malgré les mesures de prévention et la présence de gendarmes à l’entrée du célèbre sentier de randonnée pédestre. Il faut dire que la tâche des agents de l’Etat est rendue difficile par le fait que seul le téléphone fixe est utilisable, les ondes radio et la 4G ne passent pas dans le secteur de Bonifatu, ce apporte de la confusion. (source Corse-Matin https://www.corsematin.com/articles/fermeture-des-massifs-en-corse-des-arretes-inapplicables-111663 ) Heureusement il y a dans ce secteur des auberges où l’on peut téléphoner ou se renseigner et qui disposent de toilettes, comme l’Auberge de la Forêt, et les visiteurs comprennent bien en général le danger qui a motivé la décision des autorités.
Quelles sont donc les précautions élémentaires à connaître pour éviter un incendie dans cette partie de la Corse et imposées par les autorités en cette période ?

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse
  • Ne pas faire du feu
  • Ne pas fumer
  • Ne pas jeter un mégot par la fenêtre de sa voiture
  • Ne pas faire de barbecue sans avoir une réserve d’eau à proximité
  • Ne pas se rendre en forêt lorsqu’il y a un arrêté de fermeture

Toutes ces mesures préventives et ces restrictions doivent permettre d’éviter des incendies spectaculaires et aux conséquences dramatiques.

Réagissez à cet article