Après Camaïeu et San Marina, encore une marque de mode française qui devrait déposer le bilan

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les défis s’accumulent pour les entreprises du secteur de la mode avec les confinements répétitifs, la fermeture des commerces non essentiels, l’inflation, l’émergence d’une mode ultra-rapide, les ventes privées incessantes et les soldes. Parmi elles, une grand marque française bien connue fait face à des turbulences et cherche des solutions pour continuer à exister dans cet environnement incertain.

Le dépôt de bilan comme étape de survie

En effet, Naf Naf a récemment dû déposer le bilan, une démarche qui n’est pas toujours synonyme de fin pour une entreprise. Comme l’a dit Selçuk Yilmaz, président de Sy, le groupe franco-turc propriétaire de la marque, à Fashion Network : « Ce choix est fait afin de permettre à Naf Naf de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité de l’activité. » Durant cette période, qui durera six mois pour Naf Naf, la compagnie peut être vendue, liquidée, autorisée à poursuivre ses activités ou encouragée à mettre en place un plan de redressement.

À voir aussi Trouver l’équilibre entre indépendance et sécurité professionnelle

Un plan de redressement déjà mis à l’épreuve

C’est d’ailleurs ce dernier scénario qui avait été choisi en mai 2020, lorsque Naf Naf était déjà confrontée à des difficultés. Des pièces populaires avaient réussi à attirer un public extérieur à sa cible habituelle, mais cela n’avait pas suffi à redynamiser l’image de la marque.

Trouver sa place dans un marché en constante évolution

Le défi pour Naf Naf est aujourd’hui de parvenir à se positionner efficacement face aux nouveaux acteurs de la mode ultra-rapide, qui proposent des collections toujours renouvelées et accessibles à bas prix.

  • Adapter son offre : Naf Naf doit être capable de répondre aux attentes sans cesse changeantes de ses clients tout en conservant son identité propre et en proposant des produits de qualité.
  • Innover : La marque doit également sortir des sentiers battus et surprendre sa clientèle avec des collections originales et différenciantes.
  • Optimiser sa distribution : Dans un contexte où les ventes en ligne explosent, Naf Naf se doit d’améliorer sa présence digitale et d’adapter ses boutiques physiques à ces nouveaux comportements d’achat.

Toucher une clientèle plus large grâce au digital

Pour survivre et assurer un futur possible, Naf Naf devra ainsi réussir à séduire et fidéliser une clientèle de plus en plus connectée et volatile, notamment en développant une stratégie digitale adaptée.

À voir aussi Les opportunités d’investissement en 2024 : où investir son argent ?
  • Une présence en ligne optimisée : Site e-commerce, réseaux sociaux, campagnes marketing… autant de leviers à exploiter pour augmenter la visibilité et l’attractivité de la marque.
  • Le développement d’une communauté engagée : Naf Naf doit créer un lien fort avec ses clients en leur proposant une expérience et un univers unique, qui les incite à s’identifier à la marque et à la recommander auprès de leur entourage.

Vers un modèle plus durable et responsable ?

Enfin, face aux préoccupations environnementales et éthiques croissantes des consommateurs, Naf Naf pourrait également se différencier en mettant en avant une démarche plus responsable, tant au niveau de sa production que de son mode de distribution. Des initiatives en faveur du développement durable, de l’économie circulaire ou encore de l’inclusion sociale pourraient ainsi contribuer à redorer l’image de la marque et à lui donner une nouvelle impulsion.

Un enjeu de taille pour l’avenir de Naf Naf

À court terme, le dépôt de bilan permettra peut-être à Naf Naf de gagner un peu de temps pour mettre en œuvre des mesures adaptées à sa situation. Toutefois, seule une transformation profonde de son modèle et une réelle prise en compte des nouveaux enjeux du secteur de la mode lui assureront une pérennité dans un marché toujours plus compétitif.

Réagissez à cet article