Assurance-vie après 70 ans : on vous dit tout !

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Souscrire à un contrat d’assurance-vie permet à la personne assurée de faire bénéficier une personne ou plusieurs de son choix d’une certaine rente significative, autrement dit l’assurance-vie permet de transmettre son patrimoine à des proches.

Grâce à ce capital transmis aux bénéficiaires désignés par l’assuré, ces derniers vont avoir droit à d’importantes règles d’imposition qui peuvent s’avérer très favorables.

À voir aussi Activités et loisirs pour seniors à Toulouse

Cependant, beaucoup d’entre vous ont une curiosité assez développée et se demandent pourquoi la rente fournie grâce aux cotisations versées avant les 70 ans est plus rentable et plus avantageuse.

Nous allons dans cet article parler un peu plus en détail de la transmission d’assurance-vie dans ce cas.

Pourquoi la fiscalité est avantageuse jusqu’à ses 70 ans ?

On dit souvent que les cotisations avant les 70 ans sont plus avantageuses et plus rentables que les versements faits après les 70 ans, et pour cause, quand la personne assurée décède chacun de ses bénéficiaires a le droit, au moment de la succession, d’avoir jusqu’à 152 500 euros chacun en totale franchise fiscale pour les sommes versées avant les 70 ans.

À voir aussi Les spécificités des contrats de mutuelle pour les indépendants

Par contre au-dessus des 152 500 euros, le bénéficiaire est taxé forfaitairement au taux de 20 % jusqu’à la somme de 852 500 euros ce qui résulte un abattement fiscal assez important (152500 + 700 000 euros).

Ensuite une option existe, si l’assuré décide de souscrire à un contrat assurance-vie nommé vie-génération, chacun des bénéficiaires a le droit à une rente supplémentaire de 20 % en plus.

Comme vous pouvez le constater, le capital versé aux bénéficiaires est assez important et les sommes sont assez grosses.

À voir aussi Comment analyser le marché local pour une implantation de franchise réussie
female makes calculations on a calculator in offic 2021 08 26 17 53 49 utc

Comment ça se passe pour la fiscalité après les 70 ans ?

Pour les versements effectués après les 70 ans, la fiscalité est beaucoup moins avantageuse que celle citée un peu plus haut, car la personne ou les personnes choisies devront se partager la somme de 30 500 euros entre eux, c’est donc un abattement assez limité et restreint.

Au-dessus du montant de 30 500 euros, les primes reçues par chacun des bénéficiaires sont automatiquement soumises aux droits de succession.

Toutefois, vous n’êtes pas obligés d’arrêter les cotisations et vos versements après 70 ans.

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?

Quels sont les avantages de poursuivre son contrat pour les seniors ?

Souvent, on pense que souscrire à un contrat d’assurance-vie après les 70 ans est inutile puisqu’il s’agit d’un investissement à grosses pertes, pourtant, les seniors ont d’innombrables avantages à souscrire après les 70 ans.

À partir d’un certain âge, les cotisations et les versements faits sur votre contrat d’assurance sont très rentables et les gains sont totalement exonérés d’impôts.

En souscrivant à un contrat d’assurance-vie à 70 ans, vous avez en moyenne 19 années à vivre et en optant pour un contrat à 250 000 euros de capital, vous obtiendrez 3 % de revenu par an, et donc l’investissement après les 70 ans peut s’avérer très favorable sur le plan fiscal.

À voir aussi Trouver l’équilibre entre indépendance et sécurité professionnelle

Voici deux exemples qui illustrent ce que l’on vient de vous dire :

  • si vous capitalisez la somme de 100 000 euros pendant 15 ans à partir de vos 70 ans, vous bénéficierez de 56 000 euros d’intérêt exonérés de droits de succession ;
  • si vous capitalisez la somme de 100 000 euros pendant 18 ans, vous aurez 70 000 euros d’intérêt exonérés de droits de succession.

Pour conclure, l’assurance-vie après les 70 ans est loin d’être pénalisante, bien au contraire, elle est même complémentaire de l’assurance-vie avant les 70 ans puisqu’elle aussi a plusieurs avantages.

En revanche, il serait même très astucieux et assez stratège de privilégier l’assurance-vie après 70 ans au détriment de souscrire à un contrat et d’effectuer des versements avant les 70 ans atteintes.

L’idée reçue, est totalement fausse, on peut très bien souscrire après un certain âge tout en bénéficiant d’avantages et de réductions fiscales considérables, aussi l’assurance-vie dépend de plusieurs paramètres et facteurs à prendre en compte.

On espère que cet article vous aura plu et que vous en savez un peu plus à présent, il est nécessaire d’être bien informé.

Réagissez à cet article