Le point sur les normes des étiquettes industrielles

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les étiquettes sur les emballages sont bien souvent réduites à leur utilisation marketing. Le plus souvent, elles ne portent sur leur dos que le nom et le prix de produits du petit commerce. Or, au-delà de cette utilisation marketing, les étiquettes jouent également un rôle très important dans la sécurité et la traçabilité des produits. C’est précisément la raison pour laquelle l’étiquetage est un passage obligatoire dans la ligne de production et est sujet à des normes très strictes.

Les normes de fiabilité et de conformité

L’étiquette d’un produit est généralement un bout de papier ou de carton très solidement fixé et qui donne les informations les plus importantes sur le produit en question. En fonction de la nature du produit, il pourra s’agir du contenu, de son prix, de son possesseur, de sa destination, etc. L’étiquetage est donc un processus très sensible puisqu’il suffit d’une erreur dans sa réalisation pour confondre des produits entre eux ou appliquer la mauvaise tarification.

À voir aussi Comment mener un entretien d’embauche qui vous fera gagner du temps ?

L’idéal pour éviter de vivre ce genre de situations désobligeantes est alors de contacter un fabricant d’étiquettes, expert dans leur conception et dans leur impression. Il faut savoir que l’étiquetage est réglementé par un certain nombre de dispositions internationales qui imposent par exemple le marquage des risques et des pictogrammes sur les contenants de produits présentant un potentiel danger pour l’Homme. C’est une tâche qui se montre le plus souvent ardue, étant donné la pluralité des informations à traiter et les conditions extrêmes de réalisation de la chimie. Les conditionnements des produits soumis à des conditions extrêmes doivent également pouvoir être accessibles sur des étiquettes aux normes industrielles.

normes industrielles étiquettes

Les denrées alimentaires

S’il y a bien un secteur autre que celui des produits chimiques où l’étiquetage se veut le plus rigoureux, c’est l’agroalimentaire. Avant de commercialiser des produits alimentaires, il est indispensable de prendre connaissance du règlement INCO et de s’assurer d’avoir des produits et des étiquettes en totale conformité avec celui-ci.

Il est par exemple indispensable de faire figurer sur l’étiquette d’un emballage de produit alimentaire la liste des ingrédients dans le détail. En d’autres termes, même la présence d’arômes ou d’additifs de quelque sorte devra être notifiée. Pareillement, il faudra impérativement préciser le lieu d’origine sur l’étiquette ainsi que l’identification du lot afin de faciliter la traçabilité du produit.

À voir aussi Comment développer son entreprise ?

La préoccupation écologique

La tendance possède un grand regain d’intérêt pour les causes écologiques. Les sociétés se montrent donc de plus en plus strictes sur leurs attentes en rapport avec la possibilité de recycler les étiquettes dont elles se servent. Il est alors devenu nécessaire que les étiquettes soient recyclables et entièrement sûres d’un point de vue sanitaire. La meilleure manière pour les concepteurs d’étiquette de répondre à ce besoin est de fournir des pièces polyvalentes.

Il va de soi que la réduction de leur impact écologique passera avant tout par le choix des matériaux utilisés dans la conception. Cependant, en produisant des étiquettes de formes diverses et variées qui pourront être collées sur tous les supports et dans tous les environnements, vous réduisez de façon encore plus significative l’impact écologique.

Réagissez à cet article