Comment s’effectuent le chargement et le déchargement des conteneurs sur les ports ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Des milliards de tonnes de marchandises ou de déchets sont transportées chaque année sur nos mers depuis des décennies. Même si ce tonnage fluctue d’année en année, il témoigne malgré tout du chargement impressionnant que les cargos acheminent tous les ans vers différents marchés du globe. Pour faciliter leur transport, lesdits marchandises ou déchets sont stockés dans des milliers de conteneurs qui pèsent leurs poids. Du coup, leur manipulation sur les ports requiert l’utilisation de machines spécialisées. Tour d’horizon sur le chargement et le déchargement des conteneurs sur les ports.

Le conteneur : qu’est-ce que c’est ?

Le conteneur peut se définir comme une immense boîte standardisée dont le poids maximal ne doit pas excéder les 40 tonnes et qui peut mesurer jusqu’à 40 pieds de long. Sa manipulation relève du domaine de certains professionnels comme Sautec. Cette caisse de dimensions normalisées est principalement utilisée pour le transport de marchandises à l’international. Elle évite le déballage des marchandises lors de leur convoyage d’un fournisseur à son client et permet ainsi de livrer les marchandises telles que reçues.

À voir aussi Comment mener un entretien d’embauche qui vous fera gagner du temps ?

A l’exception des matières premières, les hydrocarbures, le charbon, le ciment, les céréales, les matériaux de construction, pour ne citer que ceux-là, peuvent être rangés dans des conteneurs pour un acheminement en cargos vers différentes régions du monde. Par exemple à Marseille, plus de 950 000 conteneurs transitent chaque année par le port. Et certains gros cargos, c’est-à-dire les post-panamax, peuvent même en convoyer 13 000 par voyage.

Quelles machines sont utilisées pour le chargement et le déchargement des conteneurs sur les ports ?

En raison de leur masse conséquente, les conteneurs ne peuvent être chargés et déchargés des navires sur les ports qu’à l’aide de plusieurs machines. Il en existe en effet toute une variété qui peut être classée dans deux grandes catégories à savoir : celle des grues et celle des basculeurs de conteneur. Dans chacune de ces catégories, on distingue également plusieurs types de machines. Celles-ci diffèrent les unes des autres par les besoins auxquels elles répondent.

Les basculeurs de conteneur sont conçus avec un système de chargement à la verticale ou à l’horizontale. Utilisé à la verticale, ces basculeurs peuvent facilement être inclinés sur un angle situé dans la fourchette -10° et 90°. De même, avec ce type de machine, vous n’aurez aucun mal à prendre en charge des conteneurs qui mesurent entre 20 et 40 pieds de long. Vous n’avez aucune crainte à avoir ; ils sont conçus par des fabricants experts.

À voir aussi Comment développer son entreprise ?

Les basculeurs de conteneur peuvent être loués ou achetés auprès de nombreuses entreprises spécialisées de la région française.

Le processus de chargement et de déchargement des conteneurs sur les ports

Le chargement et le déchargement des conteneurs sur les ports est toujours effectué par des professionnels qui ont l’habileté nécessaire pour conduire cette délicate opération. En effet, ces derniers sont formés pour manœuvrer habilement les grues et les basculeurs de conteneur.

A l’aide donc de ces puissants engins, ils arrivent aisément à décharger les cargos de leurs conteneurs sur le port, mais aussi à charger ces immenses boîtes standardisées sur les navires dédiés au transport de marchandises. Mais attention ! Une opération d’une telle envergure ne peut être réalisée que par une équipe d’une petite dizaine de personnes accompagnées de quelques inspecteurs qui ont pour mission de s’assurer que tout se déroule sans accroc.

À voir aussi Comment gérer ses finances ?

Pour ce faire, ces derniers déterminent la quantité et le poids des conteneurs, vérifient les emballages et l’étiquetage, le cachetage des marchandises, le contrôle de la température, la traçabilité des conteneurs. Ils assurent également le contrôle opérationnel du chargement et du déchargement, de même que la rédaction des rapports et des documents de suivi des opérations.

Réagissez à cet article