Sébastien Aquilina, luthier haut de gamme

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Il est présenté comme l’un des luthiers français les plus de sa génération. Richard Bona, Étienne M’Bappé, les bassistes de Charles Aznavour de Patrick Bruel lui ont fait confiance. À 43 ans, Sébastien Aquilina a fait sa réputation à travers la France. Bassistes à l’origine, il exerce ses talents de luthier depuis 2003 dans son atelier basé à Saint Armel, près de Rennes en Ille-et-Vilaine. Dépasse à manches collés, vissés ou transparents composent sa gamme. Formé à Londres pendant 2 ans puis à l’institut technologique européen des métiers de la musique du Mans, il poursuit sa formation auprès de différent luthier et s’installa son compte en créant son atelier baptisé Aquilina Basses.

Un succès mondial reconnu

La carrière de luthier connaître un tournant décisif en 2013, lorsqu’il est récompensé du National Association of Music Merchants Show, le plus grand salon professionnel de l’industrie musicale en recevant le Best of show pour sa basse Shelby a chambre acoustique. Le début du succès international pour le rennais. Il distribue maintenant des basses un peu partout à travers le monde : en France, aux États-Unis, au Japon ou en Chine. Un travail colossal pour cet artisan qui travaille tout à la main et passe 60 heures par semaine à concevoir cet instrument. Son carnet de commandes est rempli jusqu’en mars 2019, c’est pourquoi il a même embauché cette année une personne pour l’épauler. Sébastien souhaite pourtant continuer à grandir en trouvant des partenaires financiers pour investir dans du matériel et lui permettent de produire davantage d’instruments.

À voir aussi Comment raviver votre créativité ?

Pour le retrouver :

Aquilina Basses – 11, route de Rennes à Saint Armel

site Internet : https://www.aquilinabasses.com/

Source : Rennes Métropole Magazine

À voir aussi Louez un chalet pour le prochain Nouvel An !